Nouvelle mise à jour Tesla 2019.36.2.1 : Mode « one pedal », départ programmé, +5% de puissance et plus !

Alors que Tesla a ravi les propriétaires en sortant la Version 10 de son logiciel de gestion de la voiture (toutes les autos compatibles la reçoivent gratuitement et automatiquement) il y a quelques semaines, une nouvelle mise à jour porteuse d’améliorations est en cours de déploiement.

Labellisée 2019.36.2.1, elle ajoute des fonctions fort pratiques, qui viennent une nouvelle fois enrichir la voiture, sa conduite et son usage.

On note ainsi les nouveautés suivantes et le mode de mise en route :

« One pedal » sur Tesla : Mode « Serrage » dans les options d’Arrêt

Derrière ce terme se cache en fait une petite révolution pour la conduite des Tesla. Avec leurs moteurs électriques et leurs batteries, comme de nombreuse autos électriques, elles faisaient déjà usage de la regénération d’électricité lorsque la voiture ralentit. Autrement dit, lorsqu’on lève le pied de l’accélérateur, par exemple en descente, le moteur bascule en mode générateur au lieu de propulseur et renvoie de l’électricité à la batterie, qui se recharge. Ceci a pour effet de freiner la voiture. On s’habitue ainsi à conduire en tenant compte de ce freinage récupératif, qui évite bien souvent de solliciter les freins.

Mais jusqu’alors, la regénération était disponible uniquement jusqu’à 8 km/h et ensuite la voiture passait en roue libre. Avec le nouveau mode d’arrêt dit « Serrage », cette limite disparait et l’auto va freiner par regénération d’électricité jusqu’à l’arrêt complet et enclencher la retenue en cote. C’est le principe de ce que d’autres fabricants automobiles ont nommé le « One-pedal drive », autrement dit, plus besoin dans l’immense majorité des cas, de solliciter la pédale de frein, tout se fait en dosant l’accélérateur.

Ce mode est un vrai plus qui fait dire que les plaquettes de freins qui ne s’usaient déjà que très peu sur les Tesla, pourraient n’être désormais « jamais à changer ». c’est aussi autant de particules fines de freinage émises en moins et d’électricité regénérée et donc d’autonomie récupérée. Que du bon donc !

Comment activer le mode « one-pedal » des Tesla ?

Pour allumer ce mode nommé en pratique « Serrage » , une fois la version installée et avec la voiture en mode parking, aller dans le menu Contrôle > Conduite > Mode Arrêt et choisir « Serrage ». Une nouvelle option qui s’ajoute aux modes déjà disponibles.

Départ programmé

Voici une nouvelle option de recharge qui s’avère bien utile en période d’hiver notamment. En effet, elle permet d’indiquer à la voiture à quelle heure est prévu le départ au travail le matin (par exemple). Ainsi, elle ajuste l’heure de début de recharge pour à la fois atteindre le niveau de charge maxi programmé (ou l’heure de fin des heures creuses, mise à 6h et non réglable malheureusement), tout en ayant une batterie chaude (efficacité maximale dès le démarrage, régénération active) et la clim en route. De quoi partir dans des conditions idéales !

Les paramètres permettent de gérer les différences semaine/ week-end pour ceux qui le souhaitent.

Pour activer le « Départ programmé », se rendre dans Chargement > Programmer

Augmentation de la puissance

Les ingénieurs de Tesla ont grâce à leurs tests, vérifiés que la voiture pouvait gagner en puissance d’accélération, sans pour autant que les moteurs électriques ou la batterie n’en souffrent. Résultat, les voitures gagnent environ 5% de puissance supplémentaire avec cette mise à jour.

Déjà qu’elles étaient particulièrement rapides à l’accélération, voilà un petit bonus toujours bon à prendre. Osera-t-on dire dire que Tesla en a gardé « sous la pédale » …

Pas de paramètre pour activer ceci, c’est automatique sur tous les modèles après mise à jour 2019.36.2.1 !

Navigation « automatique »

Enfin, dernière nouveauté importante avec cette mise à jour, une navigation qui devient « intelligente ».

Ainsi lorsque l’on rentre dans la voiture, elle peut proposer des destinations habituelles (domicile, travail) ou se baser sur le calendrier et l’adresse du premier rendez-vous.

Se rendre dans Contrôles > Navigation > Navigation automatique pour gérer cette fonction.

Quelles seront les prochaines mises à jour Tesla  ?

Le contenu complet n’est pas encore dévoilé, mais la version 2019.40 va toucher un aspect important à l’approche de l’hiver, à savoir la gestion des essui-glaces. Ceux-ci, basés sur la caméra et pas sur un capteur de pluie, ont souvent un fonctionnement un peu erratique en mode automatique , et souvent en retard sur la quantité de pluie sur le pare-brise. Une nouvelle gestion basée sur l’intelligence artificielle devrait permettre d’améliorer la réactivité du système. En outre, l’AI va apprendre de nos images et actions sur les essui-glaces prises en conditions réelles, pour de nouvelles optimisations dans le futur. Autres changements : amélioration du changement de voie automatique et recharge a 170 KW sur certains modèles jusqu’alors bloqués en dessous.

Utilisez-vous ces nouveautés ? Comment les trouvez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *