Photos Infrarouge des sièges chauffants Tesla Model 3

A l’approche des premiers frimas de l’hiver, les possesseurs de voitures aux sièges chauffants apprécient de se lover au fond d’une assise au confort douillet. Chez Tesla, il est possible de déclencher ceci à distance depuis son application afin de s’assoir dans une voiture déjà chaude au moment de partir. Pratique et bien agréable au quotidien quand les jours sont frais.

Mais avez-vous une idée de intérieure des sièges ? Comment sont-ils réchauffés, est-ce une petite résistance de rien du tout ou un réseau de « résilles » chauffantes plus vaste. Est-ce sur toute la surface ou sur une seule partie ?

Nous avons voulu le voir de nos propre yeux. Et quand il s’agit de voir l’invisible, à savoir des différences de température, il est classique de faire appel à de l’imagerie thermique basée sur la détection de l’infrarouge. C’est donc muni d’un module de la marque FLIR destiné à un smartphone comme celui vendu ici, pratique aussi pour les problèmes de chauffage et d’isolation, que l’on a observé les sièges d’une Tesla Model 3 en phase de chauffage.

Voici les clichés obtenus, plus c’est orange, plus c’est chaud, le bleu marquant lui les parties froides.

Photo infra-rouge des sièges avant chauffants Tesla Model 3

Photos infrarouges des sièges arrières chauffants Tesla Model 3

On note plusieurs éléments intéressants lorsque l’on observe ces photos un peu plus en détails.

Tout d’abord, on l’a tous remarqué, lorsque l’on met le chauffage de l’assise à fond (trois barres), ça chauffe vite et fort. Pour cause, la quantité de résistances intégrées dans le siège est conséquente, on voit de nombreuses circonvolutions. Les résistances sont bien réparties sur l’intégralité du siège tant au niveau du séant que du dos. Il n’y a pas de chauffage au niveau de l’appui-tête.

A l’arrière, il se confirme que si les deux sièges latéraux ont le même niveau de chauffage que ceux de l’avant, la place du milieu n’est chauffée que par l’assise, pas au niveau du dos.

Voilà en images un des détails qui fait le confort de l’auto électrique en hiver !

Pour faire des photos similaires, ou examiner les fuites thermiques d’une habitation, c’est cet accessoire qui peut être branché sur un smartphone :